Spiritualité

Le cosmos, ses subdivisions et son ordre

La vie humaine, en accord avec l’ordre cosmique

L’ordre cosmique influence de manière déterminante l’existence. Toute la vie humaine doit être mise en accord avec lui. Chaque action doit s’insérer dans ce système si elle veut être “bien placée” donc “bonne”. La division de l’univers lui-même entraîne des classifications de tous les êtres, qui se recoupent et se combinent.

La première division

La première, qui sépare les choses en deux catégories, consiste en un classement en fonction des points cardinaux. Kaja, la direction des montagnes, s’oppose à Kelod, la direction de la mer. Les montagnes s’élevant dans la partie centrale de Bali (approximativement…), au sud de l’île, Kaja pointe un nord, et un nord qui s’oriente vers le sud! Les Balinais considèrent les montagnes comme étant le séjour des Dieux et des ancêtres divinisés. Ainsi, Kaja est un concept qui désigne le divin, le céleste, le bonheur ou encore la santé. Inversement, la mer étant peuplée de créatures et d’esprits malfaisant, Kelod exprimera les idées pénibles. L’est et l’ouest sont également extrêmement marqués: l’est est le coté où le soleil se lève et est dominée par l’imposante silhouette du Gunung Agung, point culminant de Bali et montagne sacrée par excellence. La combinaison Kaja-est (nord-est dans le sud de l’île, sud-ouest dans le nord) indique la direction du monde supérieur. Quant à la combinaison Kelod-ouest (sud-ouest dans le sud, nord-ouest dans le nord), elle vous entraîne vers le monde inférieur. On retrouve ici l’opposition classique entre univers ouranien (bénéfique) et chtonien (négatif). Mais Kaja et Kelod sont deux notions indissociables, car elles forment les parties complémentaires de l’univers, participant ainsi à son nécessaire équilibre. Il faut donc se soucier des deux, même si c’est de manière différente. Les puissance Kaja seront invoquées pour demander secours et aide, alors que l’on tentera d’apaiser les puissances Kelod et de les rendre inoffensives. Dans cette optique, le monde inférieur n’est que le reflet du monde supérieur.

La deuxième division

La deuxième division fait apparaître une troisième séparation permettant à l’homme de trouver sa place. L’homme est un point de rencontre entre Kaja et Kelod. Son monde est entre l’infra et le supraterrestre Les choses le concernant ont une place moyenne. Cette division Kaja-homme-Kelod est encore accentuée par la trinité (“Trimurti”) hindoue: Brahma, Wisnu, Siwa. Siwa est le centre, le Dieu supérieur, résumé des deux autres, sa couleur est le blanc. Brahma se trouve au sud, sa couleur est le rouge, Wisnu est au nord, sa couleur est le noir. Le symbole de la Trimurti est la syllabe sacrée “Om” (a-u-m), dans laquelle le “a” représente Brahma, le”u” Wisnu et le “m” Siwa. Cette syllabe “Om” est la base essentielle des formules sacrées du rituel et des conjurations magiques.

D’autres divisions

Les divisions suivantes établissent des séparations en quatre ou en huit, par l’intermédiaire des points cardinaux liés à leur centre, qui les résume. Iswara occupe l’est, Brahma le sud, Mahadewa l’ouest, Wisnu le nord et Siwa le centre. On leur adjoint Maheswara au sud-est, Rudra au sud-ouest, Sangkara au nord-ouest et Sambhu au nord-est. Chacune de ces divisions influencent les autres, le tout tenant en un équilibre garant du bon fonctionnement du monde, en accord avec l’ordre cosmique.