Histoire

Indépendance Indonésie

L’histoire de l’Indonésie

Sur la route des épices

Depuis le début du XVIIème siècle les Pays bas, grande puissance coloniale de l’époque, s’installe en Asie du Sud-Est à la recherche d’épices de qualité en regroupant ses possessions sous le nom d’Indes orientales Néerlandaises. Les conflits avec les Portugais sont nombreux mais les forces armées Néerlandaises sortent vainqueurs et assoient doucement leur domination de plus en plus au Sud grignotant peu à peu le royaume de Gowa, ancêtre de l’Indonésie moderne. En 1750 toute l’île de Java est contrôlée, les Néerlandais s’y installent, commencent à exploiter économiquement l’île, et le royaume de Gowa devient une colonie sous le nom d’Indes orientale Néerlandaise.

Le réveil National

Durant tout le début du XXème siècle, de nombreux mouvements partisans de l’indépendance commencent à faire leurs apparitions. Ce “Réveil national” émergeant de toute part est représenté par de nombreux leaders désireux d’élever la condition des Javanais. Malgré les concessions des Pays-Bas, les grèves multiples et les mouvements politiques obligent les occupants à faire marche arrière et à durcir la répression.

Occupation Japonaise

Mais c’est avec le début de la seconde guerre mondiale que tout bascule. Alors que les Pays-Bas sont déjà sous occupation Allemande, les Japonais prennent possession de l’archipel Indonésien. Accueillis en libérateurs, leurs réquisitions et travaux forcés conduiront à la mort entre 3 et 4 millions d’Indonésiens.

l’Indépendance

Deux jours après la fin de la seconde guerre mondiale, le Vendredi 17 Août 1945 à 10h du matin, Soekarno (futur premier président de la République d’Indonésie) et Mohammad Hatta (futur premier vice-président) signent l’indépendance. Après plusieurs siècles d’occupation, l’Indonésie est libre et la République d’Indonésie est créée. Les Pays-Bas ne la reconnaîtront quand à eux que 4 ans plus tard en 1949.

La déclaration d’indépendance de 1945 en Indonésien et sa traduction (source Wikipedia) :

Kami, bangsa Indonesia, dengan ini menjatakan kemerdekaan Indonesia.
Hal-hal jang mengenai pemindahan kekoeasaan d.l.l., diselenggarakan dengan tjara saksama dan dalam tempo jang sesingkat-singkatnja.
Djakarta, hari 17 boelan 8 tahoen 05
Atas nama bangsa Indonesia
Soekarno – Hatta

Nous, le peuple indonésien, déclarons par la présente l’indépendance de l’Indonésie.
Les questions concernant le transfert du pouvoir, etc., seront traités de manière consciencieuse et aussi vite que possible.
Jakarta, 17e jour du 8e mois, année 05
Au nom de la nation de l’Indonésie.
Soekarno – Hatta

independance-indonesia-rupiah-currency
Soekarno (à gauche) et Mohammad Hatta (à droite) sur les actuels billets Indonésiens

Les joies de la fête

Les semaines précédentes

La fête nationale n’est pas à prendre à la légère, c’est toute une nation qui se prépare à célébrer ce jour exceptionnel et les préparatifs commencent plusieurs semaines avant. Les célébrations battent leur plein, les drapeaux rouges et blancs sont hissés sur le palais présidentiel, sur les bâtiments officiels mais aussi un peu de partout dans la rue. On sent que le pays entier s’empare des couleurs Indonésiennes.

Le jour J

Le 17 Août est un jour férié. Le Président fait son discours, l’armée fait sa parade, et la population se rue dehors pour se préparer aux festivités qui commencent en début d’après-midi. Les écoles organisent des concours et des spectacles, de nombreux jeux sont organisés dans les villes, puis les danses et musiques traditionnelles se mêlent aux marchands ambulants pour transformer cette journée en un souvenir inoubliable.

 

Parmi les jeux organisés il y a l’épreuve du poteau, le Panjat Pinang. De grands troncs d’arbres d’une dizaine de mètres sont recouverts de graisse. Au sommet, des lots sont accrochés. La seule façon de les récupérer est de s’allier en équipe pour se faire mutuellement la courte échelle afin de gravir la distance jusqu’au sommet. Sensations garanties !!

Le Panjat Pinang lors de la fête d’indépendance Indonésienne

Les jours d’après

L’ambiance retombe assez rapidement les jours suivants et la vie reprend son cours. Les drapeaux quant à eux, restent pendant plusieurs semaines, seuls témoins de ce jour exceptionnel…

 

Que vous soyez à Bali, Java, Lombok ou sur n’importe quelle île d’Indonésie, ne loupez pas la chance de vivre un 17 Août.