Spiritualité

La quête du Tirtha Amertha

Les dieux voulurent un jour obtenir le Tirtha Amertha, l’élixir de jouvence, la vie éternelle. Ils se réunirent au sommet du Mont Meru, une immense montagne dorée aussi rayonnante que le soleil, pour discuter de la façon d’obtenir le Tirtha Amertha. Wisnu déclara que dieux et démons devaient s’unir pour remuer la mer et faire ainsi apparaitre le Tirtha Amertha.

Les dieux et les démons décidèrent de battre la mer à l’aide du Mont Mandara, une énorme montagne qui mesure 11 000 yojana de hauteur et 1000 yojana de diamètre (1 yojana = 100 000 depa, la distance entre les mains d’un homme qui écarte les bras ; le Mont Mandara mesure donc 2 millions de kilomètres de hauteur !). Ils essayèrent de bouger le Mont Mandara mais n’y parvinrent pas. Wisnu appela Naga Anantaboga (le grand serpent), qui sortit du monde souterrain pour déraciner la montagne. Les dieux et les démons purent ainsi porter le Mont Mandara jusqu’à la mer.

Tirtha Amertha

Après avoir demandé l’autorisation à Hyang Segara, le dieu des océans, ils placèrent le Mont Mandara dans la mer. Akupara, le dieu des tortues, aida à supporter la montagne au fond de la mer pour l’équilibrer. L’autre serpent, Naga Basuki, offrit son corps pour servir de corde et enlacer la montagne afin de la remuer. Les dieux côté queue, les démons côté tête commencèrent à tirer sur Basuki chacun leur tour, pendant que celui-ci crachait du feu et du poison.

Au fur et à mesure que dieux et démons remuaient la montagne, le chaos s’installa. D’énormes rochers se détachèrent du mont, les forêts prirent feu, entrainant la chute des arbres et avec eux des animaux sauvages. Les oiseaux s’arrêtèrent de chanter. La mer entra en ébullition. Tous les poissons et autres créatures marines moururent à leur tour. Puis les nuages, les éclairs et une pluie torrentielle firent leur apparition. Avec la pluie, la résine des arbres morts et le jus des fleurs et des herbes dévalèrent les pentes de la montagne pour se déverser dans la mer. L’eau prit ainsi l’apparence du lait.

Soudainement, un soleil de 100 000 rayons émergea de cette mer de lait, suivi par une lune claire et froide. Et enfin la magnifique déesse Danwantari apparut, portant la gourde blanche Kamandalu contenant le Tirtha Amertha. Dès que les démons virent le Tirtha Amertha ils s’en emparèrent, clamant qu’il leur appartenait et pas aux dieux. Wisnu se changea alors en une charmante jeune femme pour séduire les démons qui, abusés par la ruse, lui donnèrent le Tirtha Amertha. Wisnu le donna à boire aux dieux qui devinrent ainsi immortels.

Les démons, voyant que le Tirtha Amertha leur échappait, attaquèrent les dieux. S’en suivit une terrible bataille qui aboutit à la victoire des dieux. Les démons furent forcés de fuir sous la mer et sous terre.

Mais, profitant de la confusion, un démon du nom de Kala Rau qui s’était déguisé en dieu, parvint à boire une gorgée de l’élixir. Wisnu, prévenu par le soleil et la lune de la supercherie, lui trancha aussitôt la tête. Kala Rau n’avait alors pas encore complètement engloutit le breuvage qui était parvenu jusqu’à sa gorge, rendant ainsi sa tête immortelle mais pas son corps qui tomba au sol, inerte. La tête de Kala Rau bondit furieusement vers le soleil et la lune et commença à les pourchasser pour l’avoir dénoncé à Wisnu.

Aujourd’hui encore, la colère de Kala Rau n’a pas diminué. Il continue de pourchasser la lune et le soleil, sans cesse, pour les manger puis les recracher, causant ainsi une éclipse quand il y parvient.