Le temple Candi Wasan et ses proches ale

Dressé sur un carré de 11 mètres de long, le temple est lui-même large de 8 mètres et haut de 13 mètres. Le nombre de pierres retrouvées fut suffisant pour le reconstruire mais il existe sans doute certaines imperfections.

Le temple Candi Wasan, tourné vers l’Est, est flanqué au sud d’une piscine de 22 mètres de long, 7 mètres de marge et d’1,5 mètres de profondeur, datant de la même époque soit du 14e siècle, et qui servait très vraisemblablement à la pratique de rites de purification. Il est fort possible qu’une deuxième piscine soit ensevelie au nord, sous le temple Pura Subak Wasan (quelques mètres carrés de fouilles ont permis de mettre à nu des ruines qui soutiennent cette thèse).

Selon Made Geria, le directeur des fouilles archéologiques menées à Bali, le temple Candi Wasan fait en vérité partie d’un vaste complexe de temples bordant la rivière sacrée Pakerisan le long de laquelle plus au nord ont été retrouvés les sites de Goa Gajah, Tirta Mengening, Tirta Empul (les bains sacrés de Tampaksiring) et Gunung Kawi (la montagne des rois). Les lieux de culte hindouistes sont en effet autant que possible érigés à proximité de sources d’eau, l’eau «bénite » étant l’élément principal de tout rituel.

Certaines statues et bas-reliefs faisant partie du Candi Wasan ont été déplacées au temple Pura Puseh Wasan adjacent dont une magnifique statue de Brahma à quatre têtes et un linga-yoni.

A l’ouest du Candi Wasan ont été regroupés quelques statues et bas-reliefs en mauvais état (Ganesha, Varaha…). Il semblerait que les trois statues de Durga, divinité suprême « invincible », déployant en elle la force réunie de tous les dieux et déesses du panthéon hindouiste, auraient été ajoutées au 18e ou au 19e siècle. Il est à noter le fait qu’elles soit présentées comme un « trimurti », remplaçantes de Brahma, Vischnou et Shiva, et donc symboliquement prête à partir en guerre et à terrasser tous démons.

Précisons enfin que le Grand Temple de Bali découvert en octobre 2012 à Penatih (est de Denpasar) se situe également à proximité d’un cours d’eau (la rivière Ayung, la plus grande de l’île) et qu’il date lui aussi du 14e siècle…

Que s’est-il donc passé dans les temps qui ont suivi pour que tous les anciens sites, si grandioses, aient été abandonnés ?

Nous espérons que des réponses à cette question verront bientôt le jour…

Menu Bali

Découvrez-en plus sur Bali grâce à ce menu.