Le volcan Batur et son lac

Trois nouveaux cratères se sont formés au bas de la caldeira, le plus élevé se situant à plus de 700 mètres d’altitude par rapport au niveau du lac, qui entrent en éruption de manière assez régulière, la dernière éruption ayant eu lieu en 2000. La plus violente éruption (de mémoire d’homme) s’est déroulée en 1917, laissant 60 000 maisons et 2000 temples dévastés. Le temple Batur, le plus grand de l’île avant la construction de celui de Besakih durant le 15e siècle, initialement au bas de la caldeira, fut déplacé sur les hauteurs pour le protéger d’éventuelles éruptions encore plus destructrices.

Les particularités de ce volcan configuré en strates l’ont fait accéder au statut de Géoparc par l’UNESCO en septembre 2012.

La région du Batur est selon Bali Authentique la plus belle de l’île, d’autant plus qu’elle est extrêmement bien préservée grâce à ses habitants qui tournent volontairement le dos au tourisme. Descendants des Bali Aga, les habitants originels de Bali, la population du Batur se sent différente du reste de la population balinaise descendant elle majoritairement de l’immigration javanaise du 13e au 16e siècles quand les hindouistes fuyaient en grand nombre leur île d’origine en phase d’islamisation.

Menu Bali

Découvrez-en plus sur Bali grâce à ce menu.