Société

Le Yoga balinais

Ressentir le bien-être

La pratique du yoga permet de parvenir à une forme d’union mystique avec le divin. Il consiste en différents exercices de souffle (“Pranayama”) alliés à l’utilisation du “Yantra” (récitation de mantras hindous et de la syllabe sacrée “Om”, fleurs que l’on dispose autour de soi). Une pratique régulière permet à l’initié de se fondre momentanément dans l’absolu, comme une préparation à la délivrance finale (“Kalepasan”). Le principe de vie inhérent à l’homme, qui est de nature divine, doit être unit à la divinité par l’usage du yoga.

La méditation

La méditation permet, dans ce but, de faire monter le principe de vie depuis une certaine région du bas ventre où il est caché au repos, à travers diverses régions du corps décrites comme des cercles en forme de lotus, jusqu’à la fontanelle, porte de Siwa. C’est par la que la divinité entre et que l’âme sort, c’est donc là qu’elles doivent se rencontrer. Au moment de la délivrance finale, la division “Rwa Bhineda” (“Les deux qui sont séparés”), symbolisée par les couples soleil-lune, eau-feu, inspiration-expiration, est supprimée, l’âme et le corps se fondent dans une unité qui est le néant. Mais le maintient de l’équilibre des deux éléments par la pratique du yoga est le moyen de vivre longtemps et en bonne santé.

Le double caractère du yoga

Le yoga possède ainsi un double caractère: il est un chemin vers l’union et la délivrance, mais aussi un moyen magique pour obtenir certaines forces et se purifier.