krakatoa-volcano-eruption-java-sumatra
Krakatoa

Le volcan Krakatoa est situé dans le détroit de la Sonde entre Java et Sumatra. Vous trouverez ici les informations concernant ses éruptions passées, son activité d’aujourd’hui et les trekkings, ascensions et snorkelings à absolument organiser.

Géographie

Nom Type Localisation Altitude
Krakatoa Stratovolcan de type explosif Entre Java et Sumatra 800 m

Krakatoa…le mot seul évoque déjà l’aventure, l’inconnu à l’autre bout du monde, le danger aussi.  La terrible éruption volcanique de 1883 laissa des traces indélébiles dans la mémoire des indonésiens et pour cause, elle fut la plus meurtrière derrière celle du Tambora en 1815. Le Krakatoa se situe en plein cœur de l’Indonésie dans le détroit de la Sonde, qui sépare Sumatra de Java. Ce détroit, qui relie l’Océan Indien à la Mer de Java, fut longtemps emprunté par les navigateurs hollandais qui souhaitaient rallier la Chine depuis les Indes néerlandaises mais sa faible profondeur, qui n’excède pas vingt mètres, ainsi que ses forts courants, lui valurent d’être abandonné au profit du détroit de Singapour situé plus au nord.*

Le volcan

Ses explosions meurtrières

Le Krakatoa (Krakatau en indonésien) est un volcan gris de type explosif de la ceinture de feu du Pacifique. Situé sur une zone de subduction qui voit la plaque tectonique australienne s’enfoncer sous la plaque eurasienne, sa géographie a fortement évolué au cours des différentes éruptions. A l’heure actuelle, le Krakatoa forme un archipel de quatre petites îles, dont l’Anak Krakatoa au centre, volcan actif qui fit soudainement surface en 1927. Ce dernier est entouré de trois îlots : l’île de Rakata au sud, l’île de Sertung à l’ouest et l’île de Panjang à l’est. La majeure partie de l’île de Rakata explosa lors de la gigantesque éruption du 27 Août 1883 et donna naissance à une caldeira sous-marine dont les trois îles qui entourent l’Anak Krakatoa constituent les rebords. Cette éruption colossale fut extraordinaire à bien des égards. Le bruit provoqué par l’explosion du cratère et de la chambre magmatique se fit entendre jusqu’en Inde et en Australie, dans un rayon de 5000 kilomètres ! Il s’agit du bruit le plus fort jamais entendu par l’homme, avec une explosion dix mille fois plus puissante que celle de la bombe atomique lancée sur Hiroshima. On estime le niveau sonore au centre de la catastrophe à 276 décibels, soit plus deux fois le seuil de tolérance de la douleur humaine ! L’explosion fut si violente que toute personne dans un rayon de vingt kilomètres devint irrémédiablement sourde ou malentendante. Par ailleurs, l’effondrement du cratère dans la mer et les nombreux séismes provoquèrent des tsunamis dévastateurs le long des côtes javanaises et sumatranaises. L’onde de choc fut terrible et des vagues colossales, d’une quarantaine de mètres, déferlèrent et s’abattirent sur les villages côtiers, détruisant tout sur leur passage. Même Batavia (l’actuelle Jakarta) fut touchée par le raz-de-marée, deux heures après l’explosion. C’est ce tsunami sans précédent qui fut grandement responsable de la mort de plus de 36 000 personnes. Autre fait notoire rapporté à l’époque, l’obscurité fut totale dans un rayon de 600 kilomètres  autour du centre éruptif ! Le panache de cendres volcaniques s’éleva à quatre-vingt kilomètres dans la stratosphère et projeta au total vingt mètres cube de matière pyroclastique pendant l’éruption, une quantité phénoménale ! Toute cette poussière volcanique et ces particules – notamment le dioxyde de soufre – firent le tour du globe pendant plusieurs années, provoquant une baisse de 0,25 ° de la température moyenne l’année suivant l’éruption. D’étranges nuages noctulescents, d’un rouge vif, apparurent dans le ciel. Bien qu’ils fissent l’étonnement de tous à l’époque (Edward Munch s’en inspirera pour son célèbre Cri en 1893), on sait aujourd’hui qu’ils furent l’effet de la diffraction de la lumière par les particules présentes dans la stratosphère.

krakatoa volcano eruption java sumatra
L’explosion du Krakatoa en 1884
Années des éruptions 535 27 Août 1883 1927

Sa protection

Seul point positif de cette catastrophe naturelle dévastatrice, elle a rendu le sol extrêmement fertile et permis à toute une faune et une flore de se développer et d’être préservées. Peu de temps après le cataclysme, la vie s’installa et reprit progressivement son cours. De nombreuses espèces sont aujourd’hui protégées au sein du parc national d’Ujung Kulon, dans lequel s’inscrit le Krakatoa. Ce parc national, qui englobe une partie de la pointe ouest de Java, fut déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO en 1992. Il possède la plus belle et plus vaste forêt de plaine qui subsiste sur l’île de Java. On y trouve les dernières espèces de rhinocéros de Java, mais aussi des léopards et des dholes (espèce de chien sauvage) ou encore des gibbons cendrés, espèce endémique de la région.

Krakatoa volcano Bali design

Trekking

L’ascension

Départ Durée (bateau) Durée (marche) Distance Altitude Min Altitude Max Niveau
En bateau depuis Java 2 heures 45 minutes 2 Km 0 m 180 m Facile

L’ascension de l’Anak Krakatoa n’est pas formellement interdite, tant que l’activité volcanique le permet. Le plus simple est d’organiser la sortie en bateau et le trek auprès d’une agence à Jakarta ou dans les stations balnéaires de Labuhan ou Carita à l’ouest de Java. De là, on pourra prendre le bateau jusqu’au Krakatoa, afin de gravir les flancs de son rejeton, l’Anak Krakatoa. Ce cône qui émergea au milieu des trois îlots en 1927 ne cesse de s’élever, avec l’accumulation des pierres ponces et des roches basaltiques qu’il rejette au fil des éruptions. Il atteint aujourd’hui plus de 300 mètres mais pourrait bien grandir davantage ! En arrivant sur le site, on aperçoit les épaisses fumerolles de soufre et on entend un bruit sourd qui s’échappe du cratère. Le plus souvent, l’ascension consistera à se tracer un chemin parmi les scories qui jonchent le sol jusqu’à un premier niveau, à 180 mètres au-dessus du niveau de la mer. La chaleur et la densité des fumerolles ne permettent malheureusement pas de monter jusqu’au sommet, mais la vue sur ce lieu unique au monde est déjà à couper le souffle ! Au sud, on pourra apercevoir l’île de Rakata et son impressionnant volcan éventré, point culminant de l’archipel.

Snorkeling

Avant de quitter les lieux pour rejoindre la civilisation, une petite session de snorkeling (plongée avec palmes, masque et tuba) s’impose ! Les récifs coralliens du Krakatoa comptent parmi les plus beaux d’Indonésie et nager au milieu des coraux et des poissons multicolores dans cet endroit sauvage est absolument magique. Et pour ceux qui souhaiteraient prolonger le plaisir (et qui aiment l’aventure !), il est aussi possible de camper une nuit sur la plage d’une des îles afin de profiter un peu plus longtemps de la végétation luxuriante et de la faune locale.

krakatoa snorkeling volcano java sumatra
Snorkeling au pied du volcan Krakatoa

Le Krakatoa n’est pas un volcan comme les autres. Son histoire, ses métamorphoses au cours du temps et son éruption meurtrière de 1883 en ont fait un lieu unique. Perdu au milieu du détroit de la Sonde, le Krakatoa fascine et émerveille, terrifie aussi. Sa dangerosité et ses brusques changements topographiques l’ont placé au centre de toutes les attentions et continuent de passionner géologues et volcanologues. Le Krakatoa, ou la tentation d’une escapade sauvage à l’autre bout du monde, loin de l’agitation humaine…